en savoir plus : Les dernières tendances

Tout savoir à propos de en savoir plus

Il est une question que tout vapoteur s’est très sûrement posé une fois. Une question qui nous revient souvent sur notre animal de compagnie en ligne, par mail, ou bien encore au android, une question qui apparait évidente : Que contiennent les liquides ? Nous allons interpreter les étiquettes qui ornent nos flacons et détailler chacun des constituants servant à la fabrication du liquide et expliquer son rôle. S’il est deux éléments qui nous viennent immédiatement en tête pour la conception du e-liquide, ce sont bien le propylène-glycol ( PG ) et la glycérine végétale ( VG ). Le PG et le VG sont supplémentaires et à eux deux composent la Base du e-liquide. afin de savoir les proportions de l’un et l’autre on parle de taux de PG/VG. La somme des deux taux doit être de 100%, donc le taux de VG est équivalente à 100 moins le taux de VG. Le propylène-glycol est un liquide incolore, significativement visqueux, peu volatile, quasiment inodore et particulièrement hygroscopique ( qui absorbe l’humidité de l’air ). Si le fait de savoir qu’il est utilisé dans la fabrication de résines artificielles, que c’est un composant d’antigel, et autres liquides de freins, qu’il est utilisé comme solvant dans des encres d’imprimerie ou bien encore comme constituant de produits tels que le détergent, vous effraie, peut être serez vous rassuré de comprendre que le PG est aussi largement utilisé comme solvant, émulsifiant, humectant ou conservateur dans l’industrie alimentaire, l’industrie pharmaceutique, les cosmétiques et les produits d’hygiène corporelle.

Le propylène glycol ( ou PG ) est une substance presque inodore, à faible volatilité et significativement visqueuse. Il est l’un des principaux ingrédients qui entre dans la matière d’un e-liquide pour cigarette électronique. Il s’agit d’un agent de conservation clairement utilisé dans les industries alimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques bio. Le propylène glycol est utile pour d’exhausteur de goût dans la composition d’e-liquides, où il reproduit fidèlement le goût authentique. Les recharges liquides Alfaliquid présentent du PG homologué CPE ( conformité Pharmacopée Européenne ). Une valeur PG supérieure, telle que dans notre gamme Originale d’Alfaliquid, favorise donc la conservation des goûts. La glycérine végétale ( ou VG ) est une substance incolore et inodore, visqueuse et non toxique à la mode sucré. Il est de plus l’un des principaux éléments qui entre dans la composition d’un e-liquide. Il est utilisé dans pharmaceutique, alimentaire et cosmétique. Cet additif alimentaire est responsable de la vapeur dense et volumineuse de l’évaporateur. Les liquides Alfaliquid présentent du VG homologué CPE ( conformité Pharmacopée Européenne ).

La Glycérine Végétale a la spécificité de réaliser beaucoup de vapeur d’eau abondant et en ce sens elle simule assez bien la fumée de la cigarette tabac classique. Mais ses défauts sont de moins bien conduire les saveurs à cause de sa préférence sucré et de réduire significativement le hit. de plus elle est très visqueuse, difficile à manipuler et tend à encrasser les résistances des atomiseurs. A cause de sa viscosité, elle n’est pas adaptée à tous les clearomiseurs et le plus souvent utilisée dans sa forme pure dans les drippers. au contraire de la Glycérine Végétale, le Propylène Glycol conduit parfaitement les arômes et décuple le hit. Son principal défaut est de générer moins de vapeur pro. par ailleurs, sa viscosité étant plus faible, elle peut poser des problèmes sur certains atomiseurs, notamment des fuites. Alors que choisir ? La vérité est dans un mixe intelligemment dosé de ces 2 éléments afin de disposer des possibilités de la Glycérine Végétale et du Propylène Glycol. On a longtemps trouvé des mixes en 80/20 ( 80% de PG et 20% de VG ) mais irruption de nouveaux atomiseurs plus efficaces a eu tendance à améliorer l’utilisation de liquides en 70/30 ou 60/40.

La nicotine est la substance qui crée, en partie, l’addiction au tabac. En se fixant sur les récepteurs de la ligne nerveux, elle libère de la dopamine et provoque une accoutumance qui se solde par du tabagisme. Ainsi, quand le vapoteur envisage d’arrêter de fumer pour passer à l’ecigarette, il doit à chaque fois penser à sa dépendance. À l’origine, l’ecig est un substitut nicotinique apte à vaporiser la nicotine pour combler la sensation de craving liée au manque. L’ecigarette laisse aussi la possibilité au vapoteur de sélectionner son dosage de nicotine. Ainsi, la vaporette permet de d’estomper progressivement sa consommation de substance nicotinique dans l’idée de se sevrer de son accoutumance au tabac. Bien sûr, pour un sevrage assure et protégé, nous vous conseillons de suivre les conseils d’un professionnel de santé. La cigarette électronique n’est pas un médicament. L’inhalation de la nicotine dans la vape empêche de encaisser le manque. La substance nicotinique est à chaque fois génératrice du hit en gorge, la d’effets de picotement ressentie lors de l’aspiration de la vapeur et qui donne l’impression au vapoteur d’inhaler quelque chose. C’est une sensation clef pour apprécier l’expérience du vapotage. Certains e-liquides se forment non pas de substance nicotinique, mais de sels de substance nicotinique. Les sels sont une forme brute de la substance nicotinique telle qu’elle est soustraite de la feuille de tabac. Ils conviennent surtout aux vapoteurs qui ont une consommation forte de substance nicotinique. Les sels sont plus rapidement absorbés par l’instance lors de la vaporisation et de l’inhalation. Ils comblent plus vite l’absence et ses effets.

Dans une perspective de réduction de la toxicité et des méfaits pour votre bien etre, le vaporisateur avec e-liquide fabriquées avec de la nicotine est, en l’état des connaissances, moins nocif que la cigarette combustible et que le tabac chauffé. Cependant, tous ces appareils ne le sont pas tous sur un même pied d’égalité. Non seulement les études manquent encore pour reculer, mais de nouveaux produits et de toutes nouvelles arrivent sans cesse sur le marché, avec un marketing très corrosif. il existe une grande variété de e-liquides se différenciant surtout par leurs arômes, et aussi par leur teneur ( % ) en PG et/ou VG. Certains se montrent sous la forme du tout en un ( lot ), mais dans d’autres liquides, un booster de nicotine ( mg/ml ) devra être ajouté en selon le dosage choisi. Eau et alcool sont utilisés comme fluidifiants mais ne sont pas actuels dans tous les E liquides. Par exemple, Nova Liquides et Bordo2 n’utilisent pas ses 2 composants dans leur dispositif de fabrication. Les arômes sont sure essentiels à la conception des E-liquides, ils peuvent être alimentaires ( synthèses et d’origine naturelle ) ou 100 % d’origine naturelle. Pour les goûts tabacs, on retrouve de plus en plus d’absolu, cet levé naturel obtenu après macération de feuilles de tabacs pour en retirer le maximum d’arômes et d’essence.

Pour le choix de l’arôme, c’est assez simple, quand bien même cela peut paraitre dans certains cas absurde. L’arôme d’un e-liquide est fait à partir d’arômes alimentaires mélangés à une base. Ce qui est par conséquent remarquable avec la cigarette électronique c’est donc que l’on peut proposer absolument tous les senteurs existants, du tabac blond classique à l’arôme « tartine beurrée »…Les noms des produits ou leur description sont assez parlant donc il est necessaire de choisir selon nos envies, de notre soif de connaissance. Pour les débutants, ceux qui essayent pour la première fois, nous demandons sure les arômes tabac ou mentholés. Non pas qu’ils soient meilleurs, mais quelqu’un qui s’écarte un peu de de fumer va chercher une impression et un parfum ressemblant à la cigarette. Il va peut être trouver grotesque en tête de fumer la cigarette électronique un parfum à la pomme ou au chocolat. Le choix d’un arôme différent se fera sans aucun doute dans un 2 ème ou 3 ème temps : La grande majorité des vapoteurs commence par un arôme tabac et ensuite va, petit à petit, tester des arômes fruités ou gourmands. Le but étant de se dissocier de la cigarette. Après avoir vapoté pendant un mois de la pomme, il vous sera de fumer à nouveau une cigarette, vous obtiendrez cela absolument désagréable.

Plus d’infos à propos de en savoir plus