Expliquer simplement En savoir davantage

Source à propos de En savoir davantage

Chaque année, des professionnels de jardineries et des pépiniéristes proposent des activités jardinage aux classes maternelles et élémentaires dans leur magasin et donnent aux enseignants de précieux conseils pour réaliser un projet de jardin à l’école. Durant cette semaine, des professionnels retenus par une commission accueillent des classes maternelles et élémentaires pour construire des ateliers utiles et pédagogiques de découverte des plantations, d’initiation au jardinage et de sensibilisation au respect de l’environnement ( plantation de fleurs, réalisation de jardinières, dressage sensorielle avec les plantations aromatiques, réalisation de semis de légumes, découverte du compost, des outils pour jardiner, du cycle de vie des fleurs… ). Le jardinage est une activité qui assure de manière naturelle une d’effets de bien-être. En effet, en jardinant, le mental libère des endorphines dans le corps, ces hormones qui provoquent une sensation de relaxation. En plus de cela, le jardinage pourrait diminuer les risques de maladies cardiovasculaires jusqu’à 50% en étant pratiqué régulièrement. Le fait de sortir et de prendre l’air est intéressant pour la santé, mais également le fait de bouger et de pratiquer une activité physique permet de réduire les taux de cholestérol néfaste ainsi que la pression artérielle. a l’opposé de ce que certains croire, le jardinage est une activité physique qui demande beaucoup de travail. Bêcher, biner, extraire les mauvaises herbes, tailler, repiquer, récolter… Toutes ces actions peuvent être épuisantes et sollicitent beaucoup de muscles.

En plus d’embellir notre municipalité, l’horticulture ornementale contribue à l’amélioration de la qualité de la nature, à l’économie, au tourisme, sans oublier le confort et la forme des citoyens. La Fédération interdisciplinaire de l’horticulture ornementale du Québec ( FIHOQ ) nous rappelle que les aménagements paysagers créent un cadre plus agréable pour vivre et cultiver. Ils renforcent la sécurité publique et réduisent la criminalité et les accidents. la présence d’arbres et d’espaces verts dans un quartier commercial exerce une influence positive sur les attitudes des clients. Dans une municipalité, les espaces communs sont plus employés lorsqu’il y a des arbres, des fleurs et du gazon. Pour les maisons unifamiliales, plus le pourcentage de couverture végétale est important, plus la valeur de la maison est forte. Les arbres et les plantations ornementales participent à l’amélioration de la qualité de l’air et de l’eau, abaissent la température des surfaces pavées, limitent la pollution atmosphérique et améliorent la mutliplicité biologique. Afin de vous faciliter la vie et d’augmenter votre bonheur à jardiner, voici quelques conseils à appliquer. La pratique du jardinage est définie comme une activité physique douce, mais efficace. Il est démontré que 30 minutes de jardinage équivalent à 30 minutes de marche. Évaluez le temps dont vous disposez et adaptez vos projets à vos disponibilités.

L’horticulture est intéressant pour la forme. Le constat est intuitif et la preuve scientifique confectionnée. Nous en avons tous fait l’expérience, que ce soit plus ou moins consciemment. L’effet intéressant le plus évident est l’impact concret sur notre physique. Le jardinage est une activité d’intensité faible à moyenne qui nous garde présents, sans toutefois nous essouffler. Sa nature d’intensité faible nous permet de la pratiquer pendant de nombreuses heures. Passer 2 heures à jardiner correspond à soumettre notre corps à une panoplie de déplacements et contorsions, et ce, en continu. C’en est presque une session de yoga ! Un autre effet ressenti est le sentiment d’apaisement pendant et après votre participation horticole. Pour qui livrent une bataille quotidienne au stress, il a été démontré que le jardinage contribue à diminuer les hormones liées au stress et à préserver le sentiment de bonne humeur plus promptement et plus longtemps que la lecture de jeu. La planification du jardin fait appel à plusieurs process cognitifs en plus de solliciter notre créativité. La recherche de la bonne plante pour notre situation ( sol, eau, ensoleillement, compagnonnage ) s’étale sur notre esprit, tout comme ces mille et une petites attentions que nous avons quand nous entretenons nos plantations. D’associer autant de stimulations psychologiques à des mouvements physiques doux devient très adoucissant pour les esprits surchargés. Si vous rêvez d’un jardin unique et différent et que votre créativité paraît en hibernation, une petite expédition à la pépinière ou dans nos serres suffira pour vous inspirer.

Le jardinage comprend quelque chose de vraiment de l’initiative de problèmes qui peut aider à améliorer les fonctions cognitives ainsi que la mémoire à court et à long terme. Par exemple, notre esprit est sollicité de déterminer ce qu’il faut planter et à quel moment, de savoir connaître de toutes nouvelles plantations et de profiter de de toutes nouvelles techniques de plantation. Le jardinage permet aussi d’aider à s’aérer l’esprit, de stimuler la perception sensorielle et de recréer la capacité de concentration. Les personnes qui s’adonnent fréquemment à des activités de jardinage peuvent disposer d’une meilleure santé mentale. Travailler au jardin, c’est avoir tous les sens en éveil. La vue est sollicitée par les fleurs et les insectes, le toucher par la terre, l’odorat par l’odeur des fleurs et de l’herbe et l’ouïe par les bruits . Et le goût dans tout ça ? Il ne sera pas en reste, ne vous en faites pas : apprécier les aromates ou picorer quelques tomates cerises, fraises ou autres délices de la nature sera l’objectif n° un des enfants au jardin ! Jardiner en famille, c’est faire découvrir la nature à vos enfants. Observer la flore et la faune est fascinant et enrichissant. Vos enfants vous poseront mille et une questions. Soyez prêts à leur répondre pour les aider à comprendre tous les rouages de la nature et n’hésitez pas à leur donner vos meilleures de jardinier au passage.

Pour démarrer en jardinage et plus précisément par la culture d’un potager, commencez par déterminer la meilleure orientation possible pour vos futures plantations. Les plantes potagères ont besoin d’un bon ensoleillement, choisissez une surface orienté au sud, voire même mieux au sud-ouest, pour éviter une terre trop exposée en plein soleil et trop sèche. Alors, vous favoriserez un bon rendement. Si vos plantes sont dans les meilleures conditions pour pousser, vous aurez de bons résultats plus rapidement, ce qui vous motivera vraiment. Les jardiniers les plus expérimentés vous le diront aussi : prennez un emplacement proche de chez vous, dans chez vous idéalement, et où la terre est bonne. Cela apparait évident, mais dressez une liste des gestionnaires de contenu de jardin dont vous allez avoir besoin. investissez notamment dans une fourche à bêcher, un râteau, une griffe, un arrosoir, un sécateur, des gants et du terreau adapté. À souligner que si vous jardinez à plus petite échelle, sur votre grande terrasse ou balcon, prévoyez des d’acquérir des pots et des billes d’argile à mettre au fond. investissez dans du feutre de drainage pour jardinière pour éviter le mixe du terreau avec les éléments drainant insérés au fond du récipient, et empêcher que les trous de drainage ne s’obstruent.

Vous souhaitez vous lancer dans une culture de fruits et légumes mais vous n’avez aucune connaissance en jardinage ? Avez-vous déjà entendu parler du potager en carrés ? Cette technique d’agriculture correspond justement parfaitement à celles et ceux qui veulent pouvoir consommer leurs propres plantations, mais qui débutent en la matière ( même les enfants ! ). Et pour cause, le potager en carrés permet de cultiver sur une toute surface réduite plusieurs espèces de crudités grâce à un système de roulement. Un peu technique, la logique s’apprend cependant vite, une fois qu’on en a compris les principes. Alors, à vos graines, gants et binette ! Vous avez peut-être envie d’un jardin potager abondant mais attention à ne pas être trop gourmand la première année. Si la culture en carrés demande moins de temps qu’un jardin potager ordinaire, mieux vaut commencer petit avant de revoir ses ambitions à la hausse, les périodes ci-après. Un carré ou deux devraient suffire pour votre première année. Vous pouvez fabriquer vos carrés vous-mêmes ou les acheter directement en grandes boutiques ou magasins de bricolage ou de jardin. Leur dimension est habituellement de 120 centimètres par 120 pour des carrés intérieurs de 30 cm de côté. Vous aurez ainsi accès à tous vos plants facilement et éviterez de vous faire mal à l’arrière.

Texte de référence à propos de En savoir davantage